Je peux tenir vos globes ?

Publié le par sharkjumping

On se souvient tous (enfin moi je m’en souviens, je ne sais pas pour toi) du monologue de Ricky Gervais, hôte des Golden Globes 2011, qui avait fait polémique et choqué le tout Hollywood, lorsqu’il n’avait pas hésité à rappeler le côté scientologue/closeted gay de Tom Cruise, basher Charlie Sheen pour son addiction à l’alcool ou rappeler que Mel Gibson est un gros xénophobe qui déteste tout le monde.


Cette année, il a été plus sage.

Non, je déconne.

 

Ricky-Gervais-Golden-Globes-2012_scaledown_450.jpg


Kim Kardashian a été la première à faire les frais de son humour british (qui m’est totalement irrésistible, btw) (marry me, Ricky), qui s’est ensuite attaqué au « beaver » de Jodi Foster (qui a tout de même ri – peut-être de manière un peu forcée – depuis sa chaise, à quelques mètres du présentateur) avant de nier la capacité de Justin Bieber à mettre enceinte une fille (ou qui que ce soit) et de laisser sa place à Johnny Depp (sans oublier de lui demander s’il avait enfin vu The Tourist, film dans lequel il a le rôle principal).

 

Au final, on est presque sûrs qu’il sera réinvité l’an prochain, car sa présence a, en deux années, fait augmenter les audiences de NBC de 5% chez les 18-49 ans, et que, let’s face it, audience trumps ethics.

 

Ricky Gervais a surtout été particulièrement friand de Homeland (Showtime). Il n’a pas hésité à le dire et il avait raison car la série a gagné le Globe du « Best TV Series » (contre des poids lourds comme Game of Thrones, Boss ou Boardwalk Empire) et que l’actrice principale Claire Dane a gagné le Globe du « Best Performance by an Actress in a Drama » (notamment contre Julianna Margulies ou Mireille Enos de The Killing).


 

120116125744625_8_000_apx_470_.jpg

 

(Claire Dane et Damian Lewis, a qui on a filé le Globe decerné à Homeland pour qu'il ne soit pas trop triste)

 

En revanche, Damian Lewis, l’acteur principal, s’est fait voler la vedette par Kelsey Grammer de Boss (Starz), révélation de cette année (je parle aussi bien de l’acteur que de l’excellente série). Je suis un peu triste pour Bryan Cranston (Breaking Bad) mais imagine que l’an prochain il gagnera, considérant le fait que la série aura pris fin quelques mois plus tôt.

 

kelsey_grammer_golden_globe_a_p.jpg

 

(Kelsey Grammer avec une coupe de cheveux bien plus réussie que dans la série)


Côté  comédie, c’est Modern Family (ABC) qui reprend son trophée (et met fin aux victoires de Glee (FOX) totalement non méritées), alors qu’il aurait peut-être été temps de laisser la place à de nouvelles productions, comme Episodes ou Enlightened (que je n’aurais pas mis dans la catégorie comédie, par ailleurs). Ou alors, soyons fou, peut-être que les G.G pourraient nominer d’autres séries, comme Community ou Louie, et montrer qu’ils osent un peu sortir des sentiers battus et récompenser les vraies séries les plus drôles du moment.

 

Pourtant, HBO peut tout de même se réjouir, car Laura Dern de Enlightened a tout de même raflé la mise dans la catégorie « Best Performance by an Actress in a Comedy » (même si j’aurais préféré Laura Linney qui excelle dans The Big C, mais comme elle a gagné l’an dernier je pardonne la Hollywood Association Press), alors que Peter Dinklage remporte le globe pour Game of Thrones dans la catégorie « Best Performance by an Actor in a Supporting Role in a Series, mini-series or motion picture made for TV ».

 

little_dude.jpg


(Oui, je l'ai encore mis en entier pour te montrer qu'il est nain. Et aussi parce que le mec qui a mis cette photo en ligne a nommé le ficher "little_dude")

 

En revanche, c’est le retour de Matt Leblanc sur le devant de la scène qui surprend (il bat David Duchovny et Alec Baldwin) avec son rôle de « Matt Leblanc has-been » dans Episodes (Showtime) et sa victoire en tant que « Best performance by an actor in a comedy ».

 

460344-acteur-matt-leblanc.jpg

 

(10 épisodes d'une série du câble te font gagner un Golden Globe alors que 10 années de "How Ya Doin'?" n'y sont pas parvenues...)

 

Pour le reste, c’est American Horror Story (FX) qui sort du lot grâce à la victoire de Jessica Lange pour son « Supporting Role », alors que Downtown Abbey (PBS) série British nominée dans plusieurs catégories, ne remporte finalement « que » le globe de « Best mini-series ».

 

Dans les mini-séries, c’est Kate Winslet (tu m’étonnes) qui gagne pour son rôle dans Milfred Pierce (HBO) alors que Idris Elba gagne pour Luther (BBC One). Décidemment, voici quelques victoires bien British.

 

Au final, comme d’habitude on pourrait réclamer un peu plus de témérité dans les nominations, mais il faut avouer que les nouvelles séries qui ont fait le plus gros buzz cette année (Homeland et Boss) ont toutes deux été récompensées, et que ça ne peut qu’encourager les futures Pilot a être de plus en plus travaillés, originaux et réussis.

 

A l’année prochaine, Golden Globes !

 

Et surtout, à l’année prochaine, Ricky !

Publié dans Actualité

Commenter cet article