Les plus grandes déceptions de l’année 2011-2012

Publié le par Marie Turcan

Suite des cinq séries qui ont le plus marqué la période 2011-2012, voici le top 5 des séries les plus décevantes de cette année.

 

On parlera ici des déceptions et non pas des gros, gros, gros bides (River, Unforgettable, Missing, Man Up, Work It) car ceux-ci sont, chaque année, aussi inéluctables qu’insupportables. Les séries qui suivent avaient du potentiel mais ont été annulées, soit par manque d’audience, soit parce que les chaînes ont décidé de partir dans une autre direction.

 

Awake (NBC)

 

Two Dreams. One Reality. Awake Premieres


C’est forcément une des plus grandes déceptions de cette année, surtout pour Kyle Killen, le créateur de la série qui s’était déjà vu refuser les portes d’une deuxième saison avec son Lone Star pourtant ambitieux. 

 

Pourtant, le malheureux Killen n’a pas réussi à briser la malédiction (bien qu’il ait tout de même passé la barre des 2 épisodes diffusés, une meilleure performance pour Awake que pour Lone Star) et sa dernière création a été annulée après treize épisodes. Le projet était pourtant ambitieux : un homme qui oscille entre deux réalités après un accident de voiture et s’en sert à la fois pour continuer à voir son fils et sa femme et pour résoudre des enquêtes criminelles.

 

Ce que NBC reprochera à Awake, ce sont ses audiences en berne (malgré un gros investissement en publicité de la part de la chaîne, qui a envahi tous les panneaux publicitaires de New-York avec ses posters promotionnels), mais ce que l’on reprochera à Awake, c’est son côté « épisode unitaire ». En effet, la série aurait gagné à se concentrer sur l’intrigue des deux réalités et du mystère qui entoure ce phénomène étrange plutôt que de rester dans les cadres codifiés d’une série policière qu’on peut suivre indépendamment du fil rouge.

 

Une pensée pour Kyle Killen qui va avoir du mal à payer ses factures dans les prochains temps…

 

Alcatraz (FOX)

 

Alcatraz-tv-series-poster


Alcatraz n’est pas la première série de J.J Abrams à se faire annuler après une saison, mais c’est celle qui avait le plus de potentiel. Passons vite sous silence Undercovers (ABC), bide monumental de l’an passé, pour parler de cette série mystique qui alterne flashbacks sur les anciens prisonniers et retours à la réalité dans laquelle ceux-ci se font poursuivre par des agents du FBI.

 

L’intrigue était pourtant intéressante ; des prisonniers ayant disparu il y a quarante ans qui réapparaissent soudainement et n’ont pas du tout les mêmes codes que les bandits que l’on a l’habitude de voir sur le petit écran. Aussi, il n’était pas rare de voir ces prisonniers abattre de sang-froid toute personne qui osait croiser leur chemin, policiers ou civils.

 

Néanmoins, la série était trop faible, surtout comparée à Person of Interest (CBS) que J.J Abrams a lancé la même année. Additionner des flashbacks, une île et Jorge Garcia était peut-être une mauvaise décision de la part du créateur si prolifique, qui y rajoute de surcroit presque la même bande-son utilisée dans les épisodes de Lost. Comment résister, alors, à la tentation de comparer les deux séries ?

 

Cette dernière n’aura donc pas réussi à conquérir un public fidèle, mais il faudrait avancer trois autres raisons à cet échec : des acteurs plus que moyens (le rôle de la flic à la veste en cuir et au regard enragé était particulièrement ennuyeux et prévisible) qui n’étaient pas aidés par des personnages souvent très unidimensionnels, mais aussi le gros défaut de J.J Abrams qui est de partir dans trop de directions à la fois, soulever trop de problèmes sans y apporter de réponse.

 

Trop de mystère tue le mystère. En espérant qu’il saura se restreindre dans les prochains temps (car ne doutons pas de la présence de nouvelles séries de J.J chaque année pendant encore au moins cinq ans).  

 

Unforgettable (CBS)

 

tumblr m4319qbK8E1r1pftfo2 1280 (1)

 

Poppy Montgomery en rousse, ça donnait plutôt envie ! Le retour de Dylan Walsh en policier tourmenté pour se débarrasser de son rôle dans Nip/Tuck aussi… On oserait même dire que le concept de la série avait une certaine dose d’originalité, avec cette jeune femme à la mémoire infaillible qui mettait ses dons au profit de la police.

 

Pourtant rien n’y a fait, Unforgettable fut un échec sur toute la ligne, à commencer par le jeu de Montgomery qui réussit l’exploit d’être encore plus invisible dans cette série que dans FBI : Portés disparus, alors qu’elle en est pourtant la tête d’affiche (et qu’elle était une réelle potiche dans l’équipe de Jack Malone) (à part quand elle tuait quelqu’un avec une pelle, ça c’était sympa).

 

Les intrigues tournaient en rond et les épisodes restaient beaucoup trop unitaires, évidemment, car on est sur CBS et que la chaîne se spécialise dans les cop-shows que l’on peut prendre en cours de route sans être à la rue. Notons que la chaîne commence à être victime de sa propre politique, ayant été obligée d’annuler Les Experts : Miami après 9 saisons, devenue trop peu crédible et moquée de presque tous, malgré un concept soi-disant « gagnant » d’épisode unitaire pas très compliqués à suivre.

 

Free Agents (NBC)

 

free agents tv series-914793431-large

 

Ma plus grande déception de l'année. Au départ, la série était une production anglaise diffusée entre 2007 et 2009 sur Channel 4. Le remake effectué pour NBC en 2011 m’avait beaucoup plu et je me souviens avoir beaucoup misé sur cette série. Avant qu’elle ne soit annulée après six épisodes, dont seulement quatre diffusés par NBC...

 

Pourtant tout y était : des acteurs géniaux (Hank Azaria et son petit air de Kevin Spacey dans American Beauty, Kathryn Hahn que l’on retrouve actuellement dans un second rôle dans la nouvelle comédie de HBO Girls), des blagues qui font mouche, des personnages qui s’en prennent plein la tronche… Bref, j’y ai cru. D’autant plus que la comédie cassait les clichés régulièrement utilisés par les séries d’appellation « comique » et brisait dès le premier épisode la tension sexuelle entre les deux protagonistes en les amenant d’emblée à coucher ensemble et ensuite à en gérer les conséquences.

 

On a l’impression que NBC a tenté de donner leur chance à de projets relativement ambitieux (Free agents, Smash, Awake) mais qu’elle n’a pas su leur faire assez confiance pour leur donner le petit coup de pouce dont elles avaient besoin pour décoller. Prenons l’exemple de Fringe (FOX) qui a tout simplement explosé à la fin de sa première saison alors qu’elle était pourtant menacée d’annulation avant la fin de l’année scolaire.

 

Pour l’année 2012-2013, NBC nous propose Revolution, Chicago Fire, Next Caller et 1600 Penn, des séries aux synopsis risqués mais qui éveillent la curiosité. On espère qu’elle saura assumer ces choix et les porter pour éviter de réitérer fiascos de cette année.

 

Terra Nova (FOX)

 

Terra-Nova-serie-tv

 

Il y avait Spielberg dans la bande-annonce, il y avait Spielberg un peu partout dans les commentaires, les critiques, personne ne pouvait mentionner la série sans y apposer le nom du célèbre réalisateur. Pourtant, Terra Nova a lamentablement échoué, relégué au rang des mauvaises adaptations pour la télévision de Jurassic Park.

 

En effet, comme il ne fallait pas accumuler une île, J.J Abrams et Hurley, il ne fallait pas mettre dans le même panier Spielberg, Jurassic Park et l’histoire d’une famille aimante qui reste ensemble malgré les échecs et péripéties en tous genres.

 

Malgré le combat acharné des fans qui voulaient « Save Terra Nova », FOX a exprimé son souhait de laisser partir la série et de la proposer à d’autres chaînes. Netflix était intéressée, mais a finalement laissé passer l’occasion et la série des dinosaures s’est éteinte, comme ces derniers (qui aime les blague nulles ?).

 

 

Certains aiment à dire que cette année fut particulièrement pauvre en séries intéressantes, mais j’ai, pour ma part, suivi pas moins de huit nouvelles productions, dont cinq renouvelées pour une deuxième saison. C’est un succès non négligeable. Il s’agit dès à présent de se demander si le prochain cru sera aussi intéressant, car pour le moment, les propositions des networks, auxquelles seront dédiés les prochains articles de ce blog, s’annoncent bien pauvres.

Publié dans Bilan

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article