Louie, Louie you’re gonna die

Publié le par Marie Turcan

La série est un OVNI au pays des productions comiques de ces dernières années. Créée en 2010 par le comédien Louis C.K, reconnu pour être un « stand-up comic » depuis les années 1980, la série Louie se concentre sur des parties fictionnelles de sa vie.

 

louiehang


Louie ne ressemble à rien d’autre, à part pour sa durée, les classiques vingt minutes des sitcoms qui se font néanmoins de plus en plus rares depuis l’arrivée des « dramédies » de 28 à 30 minutes sur les chaînes câblées (Nurse Jackie, The Big C, Web Therapy, Enlightened).

 

En effet, Louis C.K aurait pu, il y a trois ans, accepter de tourner un Pilot pour des grands networks américains, mais il a préféré la petite chaîne FX qui ne lui proposait que 200 000$ par épisode (une somme dérisoire aux USA) mais qui lui offrait une liberté créative totale. Par conséquent, la série est plus une collection de « vignettes », comme son créateur aime à les appeler, qu’une production avec un véritable fil rouge. Les seules scènes qui reviennent régulièrement au début et à la fin des épisodes sont des morceaux de ses représentations au Comedy Cellar, le petit bar dans lequel il se produit régulièrement.

 

Le 28 Juin 2012, le premier épisode de la saison 3 rameutait 1,4 millions de téléspectateurs, soit presque le double du public qui avait suivi la série à ses débuts. Le Huffington Post TV, dans l’article cité ici, ajoute une information de taille : le public de Louie serait composé à 70% d’hommes. Une nouvelle pas si surprenante lorsque l’on s’attarde un peu sur la série et sur son protagoniste.

 

Louie (le personnage) est un homme à la fois perdu, cynique et plein d’espoirs. Il a la quarantaine, perd ses cheveux roux et a un ventre dont il n’hésite pas à se moquer devant son public, mais il est surtout incapable d’interagir avec une personne du sexe opposé, ce qui donne lieu à de nombreuses scènes inconfortables pour le téléspectateur. Ce qui différencie néanmoins Louie des autres séries sur un homme à la recherche de l’amour, c’est précisément l’impression de malaise qu’il réussit à installer dans chacune des scènes, que ce soit lorsqu’il s’adresse à une libraire ou simplement lorsqu’il regarde une femme dans la rue.

 

120709 r22362 p233


Il faut avouer une chose : les personnages créés par le comédien ont tous un comportement plus ou moins étrange. Certes, on rencontre tous notre lot d’individus bizarres qui nous donnent envie de changer de trottoir, mais Louie semble vivre dans un monde où il n’y a qu’eux. De ce fait, il n’est presque plus étonnant de le voir prendre un café avec une fille qui finit par se masturber en public ou courir après une jeune femme sur les 38 étages d’un immeuble. Le sexe est toujours cru, souvent mauvais ; Louie n’a aucune confiance en lui et les femmes ne se gênent pas pour lui faire savoir qu’il n’est pas bon au lit.

Reste sa relation avec ses deux filles, Jane et Fiona, qui lui donnent envie d’être un bon père de famille malgré son travail et son divorce avec leur mère. Les histoires avec ses filles sont souvent les plus calmes et les plus réalistes, comme si elles réussissaient à le ramener à la raison, et que s’inquiéter pour elles l’apaisait.

 

Cela n’empêche pas Louis C.K de délirer et de profiter de sa liberté totale pour créer des épisodes absurdes, comme lors du huitième épisode de la saison 3, où il embarque le téléspectateur dans un voyage surréaliste pour aller rendre visite à son père qu’il n’a pas vu depuis deux ans et qu’il ne veut pas voir. Se succèdent pendant vingt minutes des scènes surréalistes, haletantes, stressantes qui nous mènent à penser que tout l’épisode n’était qu’un rêve, ou plutôt un cauchemar.  

 

Aujourd’hui, Louie est un phénomène à part entière qui hérite même des louanges du New Yorker qui sacre son auteur tout simplement « meilleur comédien de standup ». Certains se demandent même si les épisodes de sa série relèvent plus de la littérature que de la télévision car rien n’est prévisible et pourtant les téléspectateurs continuent de revenir, même s’ils doivent pour cela sortir de leur zone de confort. Pour ça, Louie est unique en son genre.

 

La série a d’ores et déjà été renouvelée pour une quatrième saison et on attend avec impatience l’arrivée de Robin Williams, qui a déjà tourné un épisode qui sera diffusé avant la fin de la saison 3. 

Publié dans Présentations

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article